L’intelligence artificielle (IA) a tenu une place dominante dans la Nanjing Tech Week, ce qui démontre une fois de plus l’ambition nourrie par Nankin de faire de l’IA son domaine de prédilection. À l’heure où les pays du monde entier et de nombreuses villes à travers la Chine prennent une part active dans le développement de l’IA, d’où Nankin tire-t-elle l’assurance de se démarquer ?

Parmi les 200 000 diplômés des universités de Nankin, en premier cycle ou au-delà, nombreux sont ceux qui ont suivi un cursus en lien avec l’IA. En 2018, le secteur de l’intelligence artificielle à Nankin a atteint une valeur de 6 milliards de yuans, conférant aux domaines associés une valeur de 60 milliards de yuans (7,73 milliards d’euros). D’après les classements de plusieurs instituts de recherche, Nankin compte parmi les 10 premières villes chinoises en matière de développement du secteur de l’IA.

En outre, Nankin a conçu des parcs high-tech et des espaces de création dédiés à l’IA. Elle a également créé plusieurs plateformes pour le service public ou le soutien technique en matière d’intelligence artificielle. Ces installations représentent la clef de voûte du développement de l’IA à Nankin.

D’après les dernières nouvelles de la Nanjing Tech Week, le comité permanent du conseil municipal du Parti communiste à Nankin a adopté le Plan d’action triennial pour le développement du secteur phare de l’intelligence artificielle. D’ici 2020, le secteur de l’IA, essentiel à Nankin, devrait atteindre une valeur de 10 milliards de yuans (1,29 milliard d’euros) et conduire à une valeur allant jusqu’à 100 milliards de yuans (12,9 milliards d’euros) pour les secteurs associés. L’objectif est de faire de Nankin un centre en matière d’intelligence artificielle, doté d’une place de choix à l’échelle chinoise et d’un rayonnement international.