Lors de la cérémonie d’ouverture de la Nanjing Tech Week le 26 juin dernier, les agences de service de 22 pays et régions se sont associées pour former l’Alliance T20 des entreprises de service dans le domaine de l’innovation. Initiée conjointement par le Centre d’échange de technologie propriétaire du Jiangsu et le Comité d’organisation de la Nanjing Tech Week, l’Alliance soutiendra les efforts des villes en matière d’innovation, renforcera les liens entre les agences de service d’excellence internationales et encouragera la création commune d’un écosystème de l’innovation.

À l’occasion de la conférence d’innovation Purple Mountain de la Nanjing Tech Week, des représentants sont montés sur scène pour lancer la cérémonie marquant l’ouverture de la Nanjing Tech Week et l’inauguration de l’alliance T20 des organisations de service dans le domaine de l’innovation. Sont montés sur scène des représentants de 24 agences de service dans le domaine de l’innovation telles que le Centre d’échange de technologie propriétaire du Jiangsu, BNP Paribas, le Centre d’innovation scientifique et technologique Chine-Allemagne, NHS England, le Centre suédois de coopération scientifique et technologique et l’Alliance russe pour le développement urbain scientifique. Une dizaine de dirigeants du Parti communiste chinois aux niveaux provincial et municipal se sont joints à eux, accompagnés de chercheurs, comme Richard Roberts, prix Nobel et président du Comité consultatif scientifique, Ding Zhaozhong, prix Nobel de physique, Yao Qizhi, lauréat du prix Turing et académicien à l’Académie chinoise des sciences, Wang Zeshan et Qian Qihu, lauréats du plus grand prix scientifique et technologique de Chine et académiciens à l’Académie chinoise d’ingénierie.

Actuellement, l’Alliance compte 42 membres issus de 22 pays et régions, et couvre quatre secteurs principaux : le transfert de technologie, la propriété intellectuelle, l’incubation de start-ups et les services financiers. L’Alliance travaillera à promouvoir l’idée selon laquelle il faudrait donner la priorité à la connexion avant la propriété de biens, à mettre en lien les agences de service scientifiques et technologiques de plus de 20 pays, à développer leurs atouts respectifs, à créer un nouveau mode de coopération sur le principe de partage et d’interaction mutuellement bénéfiques et à promouvoir de façon étendue la construction d’un écosystème d’innovation scientifique et technologique.